Lunettes à trous - antifatigue - Exercer sa vue - Améliorer sa vue
Lunettes à trous - antifatigue - Exercer sa vue - Améliorer sa vue
Lunettes à trous - antifatigue - Exercer sa vue - Améliorer sa vue
Lunettes à trous - antifatigue - Exercer sa vue - Améliorer sa vue

Lunettes à trous - antifatigue - Exercer sa vue - Améliorer sa vue

€25,00 Prix réduit


Les lunettes à grilles améliorent la coordination entre l'oeil et le cerveau, elles aident les yeux à focaliser sans verres correcteurs. Beaucoup de personnes trouvent qu'ils n'ont plus besoin de leurs lunettes conventionnelles après s'être régulièrement exercées chaque jour avec des lunettes à grilles pendant 15 minutes. Le secret est la régularité et la persévérance (1 à 2 ans pour de bons résultats). Si vous le désirez, le temps peut être augmenté progressivement à une heure ou plus.

 

Un peu d'histoire

Ces lunettes à grilles dites lunettes sténopéïques se vendent depuis une quarantaine d’années mais leur véritable origine remonte à l’Ayurveda, la médecine indienne traditionnelle. Plusieurs peuples premiers comme les Esquimaux ou les Aztèques fabriquaient des lunettes avec une fente de vision à partir de moules ou d’os pour mieux percevoir leur environnement et ne pas être éblouis.

Comment utiliser les lunettes à grille ?

Les personnes les utilisant comme lunettes de repos peuvent les porter à volonté et pour toute activité calme et décontractante : lecture, couture, regarder la télévision ou se promener.

 

 

Les personnes atteintes de myopie ou presbytie ne devront les porter qu’une dizaine de minutes au début puis allonger progressivement la durée d’utilisation.

 

Comme il s’agit d’un nouvel exercice, les lunettes provoquent une certaine fatigue des muscles oculaires lors des premières séances, ce qui est parfaitement normal.

 

Attention, il ne faut pas porter les lunettes à grille en conduisant ou dans des pièces sombres et mal éclairées.

 

Temps d'adaptation

Alors bien sûr, la vision est nette mais … un peu sombre. La grille ralentit et gêne la lecture d’un texte, par exemple, dont les lettres apparaissent un peu ombrées. C’est pourquoi les fabricants déconseillent de lire avec un faible éclairage.

 

Outre la luminosité réduite, la vision périphérique est également diminuée et les lunettes sténopéïques ne sont donc pas compatibles avec la conduite ou toute activité comportant un certain risque. De même, pour une activité sportive ou nécessitant des mouvements précipités.

 

En réalité, les lunettes sténopéïques ne sont pas destinées à être portées toute la journée. Les fabricants estiment que leurs bienfaits peuvent déjà être ressentis à partir de 10 minutes par jour ; au-delà de 2 heures, leur intérêt n’est pas établi.

 

Il faut aussi compter un temps d’adaptation : commencer par 1 à 2 minutes par jour dans un endroit tranquille puis augmenter progressivement la durée jusqu’à trouver un rythme confortable. Les premiers bénéfices peuvent être ressentis entre 1 à 3 mois d’une pratique régulière ou plus rapidement si vous pratiquez en plus des activités de gymnastique oculaire.